L'iridologie

L’iridologie est une technique d'investigation basée sur l’observation de la partie colorée de l’œil, l’iris.

 

Ignaszt von Peczely, médecin homéopathe hongrois du 19ème siècle disait : "l'oeil n'est pas seulement le miroir de l’âme, il est aussi le miroir du corps."

 

Le principe de l’iridologie est d'évaluer les faiblesses, désequilibres, carences, degré d'intoxination, prédispositions génétiques d'un individu mais aussi, de définir son tempérament ainsi que les forces qui lui sont propres et sur lesquelles il pourra s'appuyer.

 

 

 


Les origines de l'iridologie

  • L'iridologie remonterait à l'antiquité. Née en Chaldée, elle fut transmise à l'Egypte puis à la Grèce avant de se propager dans tout le bassin méditérranéen.
  • Hippocrate, plus grande figure Grecque de la médecine antique, avait pour adage : "tels sont les yeux, tel est le corps"
  • C'est au 19ème siècle que l'iridologie moderne apparaît et se développe en Europe.

Déroulement de la séance


La première lecture s'attache à une vision d'ensemble de l'iris, sa couleur, son harmonie ou sa dysharmonie.

 

La régularité de la pupille, de la trame, de la couleur, donneront des indications pour  évaluer la résistance vitale de la personne. Nous ne sommes pas égaux vis à vis de la santé, certaines personnes mettront beaucoup de temps à se relever d'un rhume, tandis que d'autres ne seront presque jamais malades.

 

Puis, nous nous attacherons à la lecture des signes iriens : signes en relief, en creux, signes d'affaiblissements, arcs de cercle... autant d'indices qui montrent des prédispositions à de possibles troubles. Les colorations différentes de l'iris donnent aussi des renseignements sur l'encombrement toxinique auquel a été soumis la personne depuis sa naissance.

 

Cette observation permet de dresser un bilan de la vitalité, des forces et des faiblesses de la personne.